samedi 5 janvier 2019

Le Mouton et le Scarabée


Un mouton qui broutait la verte herbe d'un pré,
Se vit interpellé par quelque scarabée,
Qui d'un ton agacé lui dit à haute voix :
"Messire prenez garde à ne point m'écraser,
Il y a d'autres gens qui vivent à vos pieds !"
Étonné du discours le mouton reste coi,
Et l'insecte à nouveau d'ajouter cette fois :
"Sans même le savoir en toute indifférence,
Vous piétinez sans cesse, mon peuple sans défense."
Notre ovin circonspect fut dans le désarroi,
N'ayant jamais pensé être un jour accusé
D'avoir tel préjudice ou dommage causé,
À tant de créatures qu'il n'avait remarquées,
N'osa plus cil bouger, ni même respirer.
Et l'insecte d'un bond, posé sur son museau,
Tint à notre mouton ce pertinent propos :
"Vous, placides bestiaux qui parcourez les champs,
Assurément de nous mille fois bien plus grands,
A chacun de vos pas portés vers l'horizon,
Vous que l'on plaint souvent, en toute compassion,
Envoyez à la mort par dizaines les miens,
En croyant être seuls à disposer d'un bien."
Le mouton stupéfait de cette vérité,
Regarda s'envoler l'insecte cuirassé,
Qui tout en s'éloignant cria ces derniers mots :
"Regardez bien plus loin que votre monde clos;
La grandeur véritable est d'avoir la conscience,
De faire partie d'un tout et louer cette chance."
Notre ovin ébahit par tant de clairvoyance,
D'une bestiole vue pourtant sans importance,
Vit toute l'étendue de sa grande ignorance,
Et les offenses faites à sa courte existence.

Il entendit alors cette grande leçon,
Et toute la sagesse apprise à son insu,
Que vérité dépend de ce seul point de vue
Depuis lequel on croit que toutes choses sont.

Fin

(c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés et utilisation interdite sans autorisation préalable de l'auteur.