mardi 8 janvier 2019

Les Moutons et la Face Cachée du Bouc


Il faudrait raconter et de belle façon,
Ce qu'il advint un jour, d'un troupeau de moutons,
Qui sembla envoûté pour se laisser mener,
Par un bouc à la face de blanc et bleu grimée.

L'animal encorné guidé par l'intérêt,
Offrit donc aux ovins la magie d'une page
Où seraient consignés leurs humeurs et secrets,
Acceptant tout ami à vivre le partage,

En flattant leur égo , il les fit exister,
Dans un nouvel enclos accrochant leur image,
Pour les rendre importants et mieux les dominer,
De manière perfide il les prit en otages.

Et l'endroit fût Eglise où la subtile messe,
Habilement portée par la publicité,
Enferma ses sujets dans une forteresse,
De bases de données par eux alimentées,

Elle devint religion, et son nom en tous lieux,
Même les bien-pensants, y obligèrent Dieu,
Et les Arts et la Science, et tous les dirigeants,
A y être adoubés, pour vivre dans ce temps,

La brebis Liberté ne put s'y résigner,
Et préféra le vert, et le ciel des sommets,
Au joug bien trop pesant de tous les murs naissants
De cette prison bleue, dont seul le nom est blanc.

Fin

(c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés et utilisation interdite sans autorisation préalable de l'auteur.