samedi 5 janvier 2019

Les Moutons et la Télévision


Un berger avisé et malin de surcroit,
Voulait trouver moyen et méthode à la fois,
Vers un unique endroit, en masse faire aller,
Ses moutons et brebis, en troupeaux tout entiers,

Il usa de ses chiens, dont ont peur les ovins,
Pour tenter de guider mille bêtes en vain…
Puis il vint à penser que croire en une église,
Peut mener à la mort les gens qu'elle fanatise,

Il eut alors l'idée, dans les champs de prêcher,
Cependant ces moutons virent simple berger,
Et aucun d'entre tous n'accueillit un Seigneur,
Sa parole fut vaine et n'incita ferveur.

Religion ne fait plus tant recette qu'avant,
Ni l'enfer, ni ses flammes et ni même Satan,
N'impressionne aujourd'hui dans ces prés reculés,
Où l'on "tweet" et l'on "snap" en se disant athée…

Le progrès et la science ont rendu hermétiques,
Réflexion ou pensée qui se préfèrent uniques,
À ce jour "Follower" on nomme le suiveur,
Et mouton, en expert y trouve son bonheur.

Enfin notre berger, dans un trait de génie,
Ayant fait analyse de cette époque impie,
Décida simplement, qu'il userait d'écrans,
Pour la télévision, disposés dans les champs,

Il pensa sûr de lui, qu'émissions inutiles,
Que programmes idiots et débats trop futiles,
Administrés ainsi, en doses bien chargées,
Laveraient le cerveau d'animaux limités…

Du matin jusqu'au soir nos moutons abreuvés,
D'idioties calculées ou très bien programmées,
Sans jamais s'en douter, vivaient là une messe,
Où le prêtre perfide invite à la paresse,

En offrant les images qui flattent les travers,
De moutons sans sagesse, et même un peu pervers,
Qui font culte à l'écran, qui les rendrait voyeurs,
Regardant un crétin être star pour une heure,

Ressuscitant très bien, de cette Rome antique,
La grandeur de ses jeux, qui avaient lieu au cirque,
Nos moutons invités à être marionnettes,
Formataient peu à peu les pensées dans leur tête.

Le berger satisfait que recette primaire,
Ait eu tant de succès sur l'animal grégaire,
Fit dans son abattoir, télévision placer,
Et supprimer des champs tout écran connecté,

L'addiction des moutons eut pour terrible effet,
Eux qui pour rien n'auraient, d'un spot télévisé,
Pu même envisager d'en manquer un moment,
S'en vinrent par milliers où la mort les attend…

L'histoire est ici simple et prouve s'il le faut,
Que pour manipuler, la masse des troupeaux,
L'image diffusée agit sur le cerveau,
Comme une épidémie ou quelque autre fléau.

Fin

 (c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés et utilisation interdite sans autorisation préalable de l'auteur.