lundi 4 février 2019

Le Hibou et l'Autruche



Maître hibou perché, vit un jour approcher
Une autruche en panique à grandes enjambées.
Le Hibou est connu pour sa grande sagesse,
Et autruche plutôt pour cacher sa détresse…
Ainsi toute essoufflée au dernier s'adresser :
"Je viens ici, Monsieur, vous dire le danger
Que nous courons dès lors à vivre dans ces lieux,
Car le peuple en colère, a ce jour décidé,
D'évincer du pouvoir nos loups jugés mafieux…"
Et hibou de lui dire afin de la calmer :
"Que peut craindre un sujet quand son peuple asservi…
L'esclavage abolit et l'injuste punit ?"
Et bougresse embêtée alors de confesser :
"Voyez sage monsieur, quand révolte grondait,
Au lieu d'analyser, moi, je la condamnais,
Considérant d'abord mon unique intérêt,
En pensant que soldats bientôt l'étoufferaient…"
Ce à quoi le hibou rétorque sans tarder :
"Sachez ma chère amie, qu'à vivre sous le joug,
De quelque dictateur - et d'autant s'ils sont loups,
Qui sont nos prédateurs et dévorent nos frères -
Il valait beaucoup mieux se sentir solidaire,
Du semblable qui souffre, et non de ses bourreaux…
À négliger l'affaire vous cautionniez marauds…"
Et terminer enfin d'un ton compatissant :
"Vous vous trompiez de camp, fuyez donc maintenant !"

Fin

(c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés et utilisation interdite sans autorisation préalable de l'auteur.