mercredi 20 février 2019

Le Mouton et le Hibou


Un hibou archevêque, à parcourir la lande,
Vit que chez les moutons la foi était peu grande;
Il lui vint à l'idée de lui-même mener,
Catéchisme en ces lieux et d'y venir prêcher.

Au pied d'un gros rocher dont il fit son église
Il posa un grand livre, contenant sa prêtrise,
Une pierre, en autel, où poser son calice
Puis invita troupeaux à venir à l'office.

Au dimanche suivant, il attendit longtemps,
Fidèles et croyants qui restèrent aux champs.
Mais le hibou n'est pas du genre à renoncer,
Et pensa stratégie face aux ovins athées.

Il revêtit l'habit qui sied à ses fonctions,
Et s'en fut dans les prés donner bénédiction,
Convaincu qu'en ces terres, hostiles à la foi,
Quelques âmes il pourrait, ramener dans la voie.

Il parla de l'enfer à un qui broutait là,
Et du grand Lucifer gardien de l'au-delà…
Mais l'autre répondit : "point n'est besoin pour moi
D'aller plus loin qu'ici pour connaitre l'endroit".

Le hibou très gêné, partit vers le suivant,
Qui paissait dans l'alpage, isolé du restant,
Lui parla du pêché et de la rédemption,
Que tout est pardonné par une absolution…

Celui-là rétorquer : "que peut-on pardonner,
À quelque nouveau-né, qui n'a fait que téter ?"
Et encore de dire : " allez donc l'enseigner,
Aux mères des enfants que l'on va sacrifier !"

Un bélier, bien connu pour être voyageur,
Écoutant ce discours dans toute sa teneur,
Dit enfin au hibou, par sa quête aveuglé :
"Votre Eglise est ancienne et n'a su s'adapter,
Vous parlez comme un livre, et sans plus aucun cœur,
Vous videz la Parole, de toute sa grandeur,
Insistant sur la faute, vous faites cette erreur,
D'assujettir la peur à l'accès au bonheur."

Le hibou à ces mots en fut fort affligé,
Et bélier de poursuivre et leçon lui donner :
" J'ai pu voir, par le monde, autre philosophie,
Qui prétend que la mort n'est qu'étape de vie,
Comme feuille d'un arbre à l'automne se meurt
Et renaît au printemps, avec plus de splendeur.
Chacun, de l'univers, n'est qu'infime partie,
Grain de sable conscient d'une chance infinie,
Où religion et dogme y sont comme prison,
Sorte de vase clos d'étroite dimension".

Fin

(c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés et utilisation interdite sans autorisation préalable de l'auteur.