mercredi 20 février 2019

Le Mouton Malgré Lui



Un mouton bien commun et même insignifiant
Nourrissait le projet d'être un jour de ces champs,
L'un des sages béliers qui écrivent l'histoire,
Illustres et brillants, honorant la Mémoire.

Et fier de ses idées, il pensait en secret
Qu'un être intelligent qui sait verbe manier,
Pourrait, du vrai Savoir, atteindre le sommet,
Où se hissent certains à force d'étudier.

Il lut livres sacrés et œuvres engagées,
Auteur ésotérique et autres dits athées,
Et il vit dans leurs mots la formule magique
Pouvant s'approprier, toute sagesse antique.

Et plus le temps passa, plus il fit de l'esprit
Parlant de religion et de philosophie,
Usant de citations, pour qu'on le croie savant,
Tant, que dans son troupeau on le jugea pédant.

Il récitait leçon à qui voulait l'entendre,
Sur le sens d'une vie, et ce qu'il faut comprendre,
Il tenait la réponse aux plus grandes questions,
Méprisant race ovine, pour son peu de raison...

Bientôt tous ses amis jusqu'au plus valeureux,
S'éloignèrent un peu du mouton orgueilleux,
Devenu arrogant, autant que prétentieux;
Son épouse elle aussi le quitta sans adieu…

A son grand désarroi il comprit bien trop tard
Qu'un savoir étalé, n'est guère plus qu'un fard
Qu'il enlaidit celui, qui en use pour plaire,
Quand sagesse authentique amène à vouloir taire
l'égo en l'étouffant, dans plus d'humilité,
Qui sied toujours à ceux qui cherchent vérité.

Fin

(c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés et utilisation interdite sans autorisation préalable de l'auteur.