mercredi 20 février 2019

Le Peuple des Moutons



Dans une galaxie, peu éloignée d'ici,
Une terre existait, semblable à celle-ci,
Où le peuple mouton y vivait son destin,
À la manière, un peu, de notre genre humain.

Il connut mille guerre, et des temps d'infortune,
Ses heures de misère et les fosses communes,
Et de cette souffrance, qui aurait dû l'unir
Il ne garda pourtant plus aucun souvenir…

On vit ainsi moutons, de l'hémisphère nord
Asservir dans le sud l'ovin jusqu'à sa mort,
Pillant ainsi sans loi les immenses richesses,
D'un peuple abandonné à sa grande détresse.

De la technologie ils firent religion,
Et l'économie reine en réponse aux questions,
De la valeur qu'on donne à toute une existence,
Sacrifiant leurs enfants à l'autel du non-sens.
Il devint plus puissant et sacrifia l'esprit
À un matérialisme, abject autant qu'impie,
En affamant ses pairs, il fit naitre l'espoir,
Dans un subtil terreau sans vraiment le savoir…

Chez les moutons du sud livrés à la misère,
Qui n'étaient pour le nord que des pions dans les guerres,
On entendit la voix de prophètes sournois,
Profitant du malheur pour asseoir une foi.
On vit le fanatisme aveugle et dévoué,
S'emparer de ce peuple ignorant et spolié,
Solution envoyée par un Dieu bienveillant,
Pour punir le mouton d'occident décadent…

Il y eut une armée de mil ovins barbus,
Au cœur du sud lointain qui faisait des recrues,
Régiments d'ignorants prêts à se sacrifier,
Envoyés dans le nord pour se faire exploser…

Fin

(c) 2019 Gilles LesJaunes - Tous droits réservés et utilisation interdite sans autorisation préalable de l'auteur.